De l'album Chansons fleuves

Ajouté au panier Indisponible En rupture de stock

Mon double et moi
(G. Roucaute/G. Roucaute)

Paroles

Mon double et moi
(G. Roucaute/G. Roucaute)

Mon double marche dans la rue
Mon double sourit aux passants
Mon double a des prix de vertu
Mon double se croit innocent
Mon double occupe un bon métier
Mon double est solide et rentable
Mon double brille en société
Mon double est un homme admirable

Mais moi,
Derrière mes fenêtres
Je surveille et je guette
Et j’attends le moment
Où moi,
Avec un rire obscène
Je monte sur la scène
Hurlant et écumant

Mon double prend garde à sa ligne
Mon double pratique le sport
Mon double juge son corps digne
D’être amélioré par l’effort
Mon double aime tant les femmes
Mon double leur plaît et le sait
Mon double souffre de leurs larmes
Mon double rit de ses succès

Mais moi,
Je suis tapi dans l’ombre
Un chat maigre qui gronde
Et quête sa pitance
Mais moi,
Je me nourris d’ordure
Et sous sa forme pure
L’horreur est ma substance

Mon double m’a fermé ici
Mon double a condamné la porte
Mon double m’a à sa merci
Mon double défend que je sorte
Mon double veut me voir plier
Mon double souhaite que je crève
Mon double voudrait m’oublier
Mais me retrouve dans ses rêves

Mais moi,
Dans ma retraite obscure
Je lèche mes blessures
Et rit de ses efforts
Et moi,
Pas à pas je progresse
Par tout ce qui m’oppresse
Et qui me rend plus fort

Mon double marche dans la rue
Mon double sourit aux passants
Mon double a des prix de vertu
Mon double se croit innocent