De l'enregistrement Conforme

Ajouté au panier Indisponible En rupture de stock

Petit conte d'après-Noël
(G. Roucaute / G. Roucaute)

Paroles

Petit conte d'après-Noël
(G. Roucaute/G. Roucaute)
Alors voilà. on était bien planqués
Jojo et moi, boul’vard Leclerc
Quand on les a vus débarquer
Y’avait du louche, ça c’était clair
Ils avançaient, ils étaient trois
Les deux bougnouls et pis l’négro
Z’étaient attifés comme des rois
Et ils poussaient dans un chariot
Tout un magot

"C’est pas normal" que j’me suis dit
Même que Jojo l’était d’accord
Allez, qu’est-ce qu’on fait ? On les suit !
Mais c’est toi qu’écriras l’rapport
Z’avaient un complice quelque part
Qui leur envoyait des signaux
Qui brillaient bien haut dans le noir
Comme une étoile ou un flambeau
C’était du gros

Y z’avaient pas l’air trop pressés
On les filochait à la coule
Surtout qu’un dimanche en janvier
En pleine nuit ben y’a pas foule
Y sont allés dans la Z.I.
Près d’un hangar un Algeco
Ousqu’y’avait ce machin qui luit
Au d’sus du toit. « Gaffe à nos os »
Qu’a dit Jojo

Ils sont entrés dans la bicoque
Avec leur caddie plein d’oseille
Et leurs bijoux et leurs breloques
Tout ça brillait comme des soleils
On s’est approchés des fenêtres
Jeter un coup d’œil discréto
Y’avait un couple de métèques
Un âne, un’ vache et un marmot
Qui brillait comme sous un projo
Les deux bougnouls et pis l’négro
Y courbaient l’dos

J’ai appelé pour du renfort
On les a serrés par surprise
Y z’ont pas résisté bien fort
Sauf le môme qui a mordu ma ch’mise
On a collé en rétention
Les deux bougnouls et pis l’négro
Pour patienter avant l’avion
Mis au hachoir les animaux
Le reste au chaud

Le couple est tombé pour recel
Et enlèv’ment à Mérogis
Figure-toi qu’elle était pucelle
Et lui, l’minot, c’tait pas son fils !
Mais moi ce que j’trouve dégueulasse
C’est qu’personne a d’mandé l’marmot
Et qu’il a fini à la DASS
Ce môme-là y mont’ra trop tôt
A l’échafaud